fbpx

Association québécoise Plaidoyer-Victimes

Menu


Training

Home > Training > Les victimes face au système de justice: le connaître pour mieux intervenir (webdiffusion)

Les victimes face au système de justice: le connaître pour mieux intervenir (webdiffusion)

Le système de justice en matière criminelle est complexe et intimidant pour les victimes. En outre, les intervenants et intervenantes qui leur viennent en aide doivent disposer d’informations pertinentes et utiles afin de les soutenir dans le cheminement de leur affaire. L’accompagnement judiciaire s’avère essentiel pour faciliter l’accès à la justice et accroître la confiance dans le système de justice.

Le stress, la frustration et l’impuissance peuvent être grandement diminués si les victimes bénéficient d’un accompagnement adéquat. En outre, celui-ci doit leur permettre d’acquérir une meilleure compréhension des enjeux en présence et les aider à se préparer en vue de leur participation au processus judiciaire.

Objectifs

Cette formation se veut un complément au guide « Votre parcours dans le système de justice », de la série Droits et recours des victimes d’actes criminels produite par l’AQPV. La formation allie informations juridiques, cas pratiques et échanges stimulants entre intervenantes et intervenants de divers milieux d’aide aux victimes. Elle permettra aux personnes participantes de:

  • revoir les principaux fondements du droit criminel et le rôle conféré attribué aux victimes;
  • connaître les conséquences juridiques de la dénonciation du crime aux services policiers et les étapes du processus judiciaire, en particulier celles où les victimes peuvent être appelées à témoigner;
  • comprendre le déroulement du procès et préparer le témoignage de la victime au tribunal;
  • distinguer les verdicts possibles et s’informer des services aux victimes dans les systèmes correctionnels québécois et canadiens;
  • connaître les droits des victimes, les instruments encadrant ces droits et les recours dont elles disposent afin d’intégrer ces connaissances dans sa pratique professionnelle.

Présentation des formatrices

Me Annouck Balzer est procureure aux poursuites criminelles et pénales au Directeur des poursuites criminelles et pénales depuis 2019. Elle a travaillé au Bureau des affaires de la jeunesse, où elle était responsable des poursuites criminelles et pénales intentées à l’encontre des adolescents contrevenants en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Me Balzer rejoint l’équipe du Bureau des mandats organisationnels en janvier 2021 où l’un de ses mandats est la prise en compte de l’intérêt légitime des victimes au sein des actions du DPCP.  Elle participe à la diffusion de l’information juridique ainsi qu’à la formation en collaboration avec les partenaires. Elle est désignée pour collaborer avec les procureurs coordonnateurs à l’élaboration de formation en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et en matière de marchandisation des services sexuels. Elle est également procureure-formatrice à “La Cour d’école”, un projet d’enrichissement juridique et décisionnel auprès de jeunes de 5e année du primaire.

Me Audrey Mercier-Turgeon est membre du Barreau depuis 2007 et a fait son entrée au DPCP comme procureure en 2008, à Kuujjuaq. De 2010 à 2019, elle travaille au Bureau du Sud du Québec, où elle est responsable essentiellement de poursuites en matière de crimes sexuels et d’abus physiques, puis fait partie de l’équipe dédiée au traitement des dossiers de violence conjugale. Elle se joint ensuite au Bureau du service juridique pour travailler au programme de gestion électronique des dossiers de poursuite (GESTE), à titre de responsable de produits représentant le domaine d’affaires, dans le cadre de la grande transformation de la justice. Me Mercier-Turgeon rejoint le Bureau des mandats organisationnels en avril 2021 et devient coordonnatrice provinciale en matière de violence conjugale.

Elle dirige notamment les travaux de la Communauté de savoir en violence conjugale et ceux visant à assurer la mise en oeuvre des différentes mesures gouvernementales en matière de violence conjugale. Elle représente le DPCP sur de nombreux comités internes et externes en plus d’offrir de la formation tant à des procureur.e.s et qu’à des partenaires externes.

Me Mercier-Turgeon participe activement à la formation de ses pairs à l’École des poursuivants et à celle des policiers et policières à l’École nationale de police du Québec. Elle a été chargée de cours à l’Université de Montréal au certificat en criminologie et a participé au projet LEAD destiné à faire vivre une première incursion dans notre système de justice à des élèves de 5e année du primaire. Finalement, elle agit à titre de mentor et partage ainsi son expérience et ses connaissances à de plus jeunes procureur.e.s via le programme de mentorat du DPCP.

Heures de formation continue reconnues

14 heures de formation continue reconnues par l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

Frais d'inscription

Membre de l’AQPV: 325$
Non-membre: 450$

Les frais d’inscription incluent le guide « Votre parcours dans le système de justice » de la série Droits et recours des victimes d’actes criminels, un cahier pour la personne participante et une attestation de participation.

Formation de groupe offerte sur demande

Pour plus d’informations, communiquez avec l’AQPV à aqpv@aqpv.ca ou au 514 526-9037.

Zoom
17 et 24 mars 2022
9 h à 17 h

Zoom